Unir les Associations pour développer les solidarités en Auvergne
Identifiant :
Mot de passe :
Accueil > Detail d'un contenu
Suppression du Défenseur des enfants : Contre-sens social, erreur politique
Communiqué de presse du 23/09/2009

L’Uniopss déplore la suppression annoncée de l’institution du Défenseur des enfants.
Cette annonce, sans aucune consultation préalable, interroge le monde associatif sur le degré d’engagement du Gouvernement dans le domaine de l’enfance qui intervient après la non-parution du décret relatif au fonds de rénovation de la protection de l’enfance prévu pourtant par la loi de 2007, par certains aspects négatifs du projet de réforme de la justice pénale des mineurs.

Au moment du 20ème anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant ratifiée par la France, au moment où la Commission compétente de l’ONU invite notre pays à renforcer le rôle du Défenseur des enfants, au moment où près de 80 pays ont désormais créé une telle institution et où d’autres sollicitent l’expertise de la France pour s’en doter, l’exemple que nous sommes en train de donner est à la fois un contresens social et une erreur politique.

La nécessaire visibilité d’une telle instance de défense, de recours et de proposition, vis à vis des familles, des enfants eux-mêmes et des associations qui font vivre les politiques correspondantes, ne pourra que souffrir de cette disparition.
Au surplus, le projet de loi publié ne fait aucun cas de la mission de promotion des droits de l’enfant inscrite depuis près de dix ans dans les devoirs du Défenseur des enfants et remplie efficacement par les titulaires du poste. Les résultats et la popularité de cette institution, même si celle-ci peut déranger parfois comme il est du devoir d’une institution indépendante, attestent de sa nécessité.

L’Uniopss souligne que les légitimes soucis d’économies et de rationalisation dans la conduite des réformes ne doivent pas être automatiquement privilégiés quand sont en cause la protection et le développement des droits et des libertés. Elle demande, en conséquence, le retrait de ce projet.

Un point sur ce sujet sera fait lors de la conférence de presse de Rentrée sociale,
Jeudi 24 septembre 2008, à 11h30, à l’Uniopss (Paris 13è).

Contact presse : Anne Degroux - 01 53 36 35 06- adegroux@uniopss.asso.fr


(c) Réseau Uniopss-Uriopss, 24/09/2009
FICHE N°51918
Mis à jour le : 24/09/2009
INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES (fichiers joints, sites internet...)
Tous Publics :
MOTS CLES
éducation - enfant - adolescent - mineur
imprimer